Dès le début de son Histoire, Luchon-Superbagnères s’est efforcée de faciliter la vie des sportifs.

En effet, à partir 1912, la Crémaillère assurait la fonction de remontée mécanique.

Mais dès 1895, les premiers « skieurs » utilisaient le funiculaire de la Chaumière

pour remonter les pentes du bosquet des thermes.

Il faudra attendre la fin des années vingt pour voir arriver des remontées mécaniques par câble.

Les sports d’hiver commençaient à peine à se développer en France, il fallait tout inventer!

Luchon-Superbagnères fût le théâtre de nombreuses innovations comme le téléski à virage entre autres.

 

Vous trouverez ci-après la liste exhaustive de toutes les remontées mécaniques

qui sont ou ont été en exploitation sur la station.

Si vous souhaitez plus d’informations techniques, n’hésitez pas à cliquer sur le lien

vous renvoyant vers l’article connexe sur le site : stationsdeski.net

Le "Funiluge"
1929


Constructeur : CHM

En 1929 un système innovant de traineau équipé de skis,
tracté par un câble est mis au point afin de remonter
les skieurs s’aventurant sur les pentes du Téchous.
Il permettait de remonter 4 personnes assises et 2 en ski-jorring.

On appelle encore aujourd’hui «col du treuil» l’endroit surplombant l’ancienne arrivée de ce traineau.
On peut, encore une fois dire que Luchon-Superbagnères
fut une pionnière dans la mise au point des systèmes
de remontées mécaniques à câbles.

Téléski de Cabane
1937


Constructeur : CHM

En 1937, Superbagnères se dote d’une téléski baptisé « Cabane » pour remplacer le traineau. Cette nouvelle technologie n’était encore qu’à ses débuts, mais pourtant Superbagnères possédait l’une des machines les plus modernes d’Europe voire du Monde. Ce téléski sera équipé de deux technologies de perches. Sur la première version les skieurs étaient remontés à la force des bras alors que la seconde, plus moderne, n'est ni plus ni moins que la perche à enrouleur équipée d’une sellette, toujours utilisées, de nos jours, sur certaines installations.

Téléski d'Arbesquens
1946


Constructeur : CHM

Le téléski de l’Arbesquens est installé dans le bois surplombant le réservoir EDF éponyme. Son fonctionnement est assez atypique,
il s'agit d'un train de cinq à sept perches qui font des va et viens pour remonter les skieurs. et non de perches tournant en boucle indéfiniment comme sur les remontées modernes.
En 1973 il est remplacé par un appareil plus moderne
encore en fonction aujourd'hui.

Téléski des Téchous
1946


Constructeur : CHM

Le téléski des Téchous (Sangliers en patois local) et le deuxième téléski implanté sur le secteur éponyme. Plus sommaire que son prédécesseur, son fonctionnement est semblable au téléski d'Arbensquens.

Il est remplacé en 1973 par un appareil plus moderne
toujours en activité.

Téléski des Sarnailles
1957


Constructeur : CHM
Materiel : Poma

le téléski des Sarnailles vient compléter le téléski d'Arbesquens
et permet de profiter pleinement du versant du lac.

Il est démonté en 2010 suite à la tempête Xintia.

Télébenne du Céciré
1960


Constructeur : CHM
Materiel : Poma

Ce télébenne biplace doublé de sièges relie pour la première fois les crêtes au sommet du Rioumaynades à 2250 m d’altitude
en contre bas du pic de Céciré.
A l'arrivée, est construit un restaurant
avec une terrasse offrant une vue imprenable
sur le plus haut sommet des Pyrénées, l'Aneto.

Cette installation étant totalement réversible,
les skieurs pouvaient se diriger soit
vers le sommet du Céciré soit retourner vers la station.

Télébenne d'Artigues Ardoune
1960


Constructeur : CHM
Materiel : Poma

Reliant Artigues-Ardounne (halte de la Crémaillère)
et le plateau de Superbagnères, il permet la réouverture
des pistes historiques Standard et Record.

Avec cette dernière installation, les nombre des remontées mécanique est porté à 11, c’est le plus gros parc de remontées mécaniques des Pyrénées à cette époque.

En l’espace de seulement trois ans les installations de Superbagnères sont passées de trois à plus d’une dizaine.

Téléski de Rioumaynades
1960


Constructeur : CHM
Materiel : Poma

Le téléski de Rioumaynades (petit ruisseau en patois local)
construit par la CHM avec du materiel Poma
assure les remontées jusqu’à la station intermédiaire
du télébenne du Céciré. Sa gare aval se situait non loin de celle
du télésiège du lac.

Téléski de Coume
1960


Constructeur : CHM
Materiel : Poma

Le téléski de Coume (lieu où les animaux ont l'habitude de "coumer", comprenez se reposer)
construit par la CHM avec du materiel Poma
est installé sur le secteur Téchous afin
de doubler le téléski de Cabane.

Téléski de Baby (ex. Brocas)
1961


Constructeur : CHM
Materiel : Poma

Le téléski des Brocas [Broucas] (Fougères en patois)
est implanté sur les premières pentes du lac.
Il permet d'exploiter les pentes les plus proches du Grand-Hôtel

Téléski de Lys
1963


Constructeur : CHM
Materiel : Poma

Il fait partie des trois nouveaux implantés en 1963. Il vient compléter le téléski des Téchous (1946) doublant ainsi le débit de personnes remontées sur les pentes de Téchous

Téléski des Fontaines
1963


Constructeur : CHM
Materiel : Poma

Implanté sur les pentes du Lac, sa station supérieure
se trouvait au pied de la résidence Beaudean
et sa gare inférieure à quelques mètres de celle
du téléski des Sarnailles.

Téléski des Renards
1965


Constructeur : CHM
Materiel : Poma

Construit en parallèle du téléski de Baby,
il complète ce dernier avec la piste des Renards.

Téléski des Loutres
1972


Constructeur : CHM
Materiel : Poma

Établi sur les pentes de Téchous,

à gauche de la route en montant.
Il constituait un espace débutant
très apprécié par les familles.
Il est démantelé en 2010 suite à la tempête Xintia

Télésiège du Lac
1973


Constructeur : Poma

Première remontée mécanique qui n'a pas été construite
par la CHM. C'est le premier télésiège deux places de la station,
il rend beaucoup plus accessible le secteur du lac
et accroit la fréquentation du secteur éponyme.

Télésiège des Crabioules
1974


Constructeur : Poma

Un an après le télésiège du lac, le secteur Téchous
bénéficie à son tour d'un télésiège.

Télésiège du Lac
1985


Constructeur : Skirail

Onze an après l'établissement du premier téléssiège,
celui-ci est remplacé par un appareil plus moderne
doublant la capacité de l'ancien.

Télésiège d'Arbesquens
1985


Constructeur : Poma

Après le remplacement du télésiège du Lac par
un télésiège quatre places, l'ancienne machine est déplacé
pour relier le lac jusqu'au crêtes.

Télésiège de Hount Estrete
1985


Constructeur : Skirail

Le télésiège trois places de Hount Estrète ( petite source)
construit par la société Skirail permet de rejoindre le pic du Céciré.
Il aurait dû être complété par le télésiège de Rioumaynades
afin de remplacer la seconde section du Télébenne.

Télésiège de Rioumaynades
1985


Constructeur : Skirail

Devant remplacer la seconde section du Télébenne,
le télésiège de Rioumaynades serait parti de
la gare intermédiaire du télébenne jusqu'au Céciré.
Prévu en trois places, il aurait complété
le télésiège de Hount Estrète bien insuffisant à absorber
le flux de skieurs vers le Céciré.
Suite à des difficultés financières de Skirail, le constructeur,
ce télésiège ne sera jamais construit.

Télésiège des Crabioules
1987


Constructeur : Skirail

Ce télésiège quatre places remplace le deux places construit
treize ans auparavant.
Il permet d'augmenter le débit de skieurs sur les pentes
des Téchous tout en améliorant le confort de la remontée.
Ce télésiège est toujours en fonctionnement.

Télésiège du Quayrat ou "Caraïbes"
1987


Constructeur : Poma

Construit treize ans plus tôt sur les pentes des Téchous,
le télésiège deux places des Crabioules est déplacé en 1987
sur les pentes de la vallée du Lys.
L'objectif était de relier le parking des Téchous où devait se construire un ensemble résidentiel aux crêtes.
Il ne fonctionna que quelques années, le projet immobilier
ayant été abandonné.
Il est démonté en 2010 suite à la tempête Xintia.

Téléski Ecole
~ 1980


Constructeur : Poma

Installé sur la pente entre la chapelle et le Grand Hôtel
il permet aux débutants d'apprendre à skier
sur un espace dédié.
Il sera déplacé en 1993 derrière le Grand Hôtel
la gare amont de la télécabine arrivant à cet endroit.

Télécabine Luchon-Superbagnères
1993


Constructeur : Poma

Rattrapant 1200m de dénivelé cette télécabine
est la plus pentue d'Europe au moment de sa construction.
Pendant plus de trente ans d'activité elle a monté
plusieurs millions de skieurs et de visiteurs
sur le plateau de Superbagnères.

Téléski de Record
2006


Constructeur : Doppelmayr

Cet appareil signa la réouverture d'une piste mythique
de Luchon-Superbagnères, la Reccord.
Fermée depuis plus de dix ans suite à l'arrêt
du télébenne éponyme la Reccord reprend vie
grace à ce téléski à enrouleurs.

Télésiège d'Arbesquens
2010


Constructeur : Poma

Remplaçant l'ancien appareil deux places datant de 1973
détruit par la tempête Xintia.
Il relie le bas du secteur Lac aux crêtes.

Le Céciré Express
Télésiège
2015


Constructeur : Poma

Reliant le bas du secteur du Lac au Céciré en 8 minutes,
(contre 25mn auparavant)
Le Céciré Express est une véritable révolution .
Il rend le secteur Céciré facilement accéssible
Tout en garantissant un confort optimal.

La Crémaillère Express
Télécabine
2022


Constructeur : Poma

La Crémaillère Express vise à remplacer la télécabine
quatre places de trente ans son aînée.
Elle doit être mise en service pour la saison 2022-23.

Découvrez les autres installations de la station

© Superbagnères la pionnière 2016-2022 – tous droits réservés, pour plus d’informations consultez :

Mentions légales   –   Politique de Confidentialité   –   Politique de Cookies

Conformément à l’article L.122-4, du Code de la propriété intellectuelle, sont autorisées uniquement les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration.

Toute représentation ou reproduction faite sans le consentement de l’auteur constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.